DISPOSITIONS CONCERNANT L’ARBITRAGE

Le juge-arbitre d’observateur d’arbitres doit transmettre à l’instance qui l’a désigné un suivi de la prestation des arbitres. Le juge-arbitre d’observateur d’arbitres n’a, en aucun cas, un rôle à jouer dans le déroulement d’une rencontre, sauf à être sollicité expressément par une instance officielle. Néanmoins, le juge-arbitre d’observateur d’arbitre est habilité à adresser un rapport circonstancié à la commission compétente.

Toutefois, dans le cas où, lors d’une rencontre, une faute technique avérée est en passe d’être commise par des arbitres, et que ces derniers, après concertation, entendent maintenir la décision erronée, un juge-arbitre d’observateur d’arbitres est habilité à intervenir auprès des arbitres avant la reprise du jeu et dans l’unique but d’éviter cette faute technique. Néanmoins et malgré une telle intervention, la décision finale appartiendra toujours aux arbitres.

Un juge-arbitre d’observateur d’arbitres peut, si nécessaire, être sanctionné par la Commission de Discipline de l’instance dont dépend la rencontre sur laquelle a eu lieu le fait ou l’évènement qui justifie l’ouverture d’une procédure disciplinaire.

En outre, un juge-arbitre d’observateur d’arbitres est tenu à un devoir de réserve, en particulier dans l’exercice de son activité, à défaut la Commission de Discipline compétente peut être saisie de tout manquement et lui donner la suite qu’il convient.

Formation
Un juge-arbitre d’observateur d’arbitres est tenu de participer à toute action de formation mise en place par la structure arbitrale dont il dépend et à laquelle il est convoqué, à défaut il ne peut être désigné pour assurer cette fonction.
La formation des juges-arbitres régionaux d’observateurs d’arbitres est de la compétence de la CTA.

Ligue Languedoc-Roussillon de Handball - Arbitrage