MÉDICAL : RÈGLEMENT FÉDÉRAL

8.2 Le médecin de ligue
Il est proposé par le président de la ligue, nommé par le conseil d’administration de la ligue et déclaré à la commission médicale nationale.
S’il n’est pas membre élu du conseil d’administration de la ligue, il est membre de ce conseil avec voix consultative.
Il veille à l’organisation du contrôle et de la surveillance au sein de la ligue, et à la stricte observance des règlements médicaux.
Il est chargé de relayer la politique fédérale éditée par la commission médicale nationale à l’échelon régional. Pour assurer ses fonctions, il appartient au médecin fédéral régional de prévoir un budget dont il est l’ordonnateur destiné à couvrir les dépenses de sa commission.
Ce budget fera l’objet d’une demande annuelle auprès de la ligue.
Il devra rendre compte de son action au président de la ligue et au médecin fédéral national.

8.3 Le médecin national du suivi des équipes de France
Il est titulaire d’un diplôme qualifiant en médecine du sport.
Il est recruté par le bureau directeur de la fédération sur proposition du médecin fédéral national après concertation avec le directeur technique national. Cette désignation doit être agréée par le ministère chargé des Sports.
Il exerce son activité en toute indépendance médicale dans le cadre d’un contrat de travail conclu avec la Fédération.
Il est chargé de la mise en œuvre au sein de la FFHB des dispositions législatives et règlementaires relatives à la protection de la santé des sportifs, notamment d’assurer l’organisation de la surveillance sanitaire des sportifs de haut niveau et inscrits dans la filière d’accès au haut niveau.
Il recueille et centralise toutes les informations médicales obtenues au cours des stages préparatoires réservés aux athlètes sélectionnés ou au cours des rencontres internationales.
Il remplit une mission de prévention et de surveillance auprès de tous les athlètes sélectionnés en stage ou compétition, auprès desquels il assure également une action de formation dans le domaine de la prévention du risque traumatique et du surentraînement.
Il définit les procédés et examens cliniques ou complémentaires les plus adaptés pour remplir cette mission.

Ligue Languedoc-Roussillon de Handball - Médical